Ne pas avoir sa langue dans la poche est une chose mais cela ne veut pas dire forcement avoir une langue de p*** ou de vipère

Ok, mon intro est nul mais c’est juste pour introduire ma langue dans se récit car c’est bien d’elle dont je parle aujourd’hui.

S’il y a bien une chose que j’aime pratiquer avec ma langue c’est le cunni.

Oui, je sais, j’ai fait le choix pour la rubrique « amour et sentiment » plutôt que «pour adulte » mais dans amour il y a également sexe, vous êtes d’accord que cela se complète pas mal non !? Du coup il y a évidemment pratique, expérience, besoin et franchement « cunni » ce n’est pas mignon comme petit mot…

Moi j’adore ;)

Cette pratique sexuelle bizarrement est aussi appréciée que décrier et ce depuis la nuit des temps. A l’origine ou en tout cas en des temps anciens comme par exemple dans la Rome et l’Egypte antiques cette pratique était réservée aux lesbiennes et esclaves sexuels car il était rabaissant pour l’homme de l’époque d’embrasser le sexe d’une femme. Cela était même puni par la loi en Angleterre au XVII siècle, pour vous dire. Il a fallu attendre jusqu’au milieu du 20ème siècle pour que cela devienne bien plus accepté par la population de tout horizon aussi bien pour les hommes que les femmes d’ailleurs car ce n’est pas du fait que de homme qui ne souhaite pas faire de cunni à sa partenaire mais également la femme qui n’en souhait pas à cause de toutes cette éducation ancestrale sur la mauvaise image de cette pratique. Enfin, n’en parlons plus, cette époque est révolue et merci au mouvement hippie et à la libération sexuelle des années 70.

Passons maintenant à l’action, pour le plus grand plaisir de vous Mesdames, car c’est bien de "Plaisir" qu’il est question et franchement pourquoi s’en priver.

 

cunni1